Entrez dans une ile où dragon et humains vivent en harmonie.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Praise be to the Dragonly Lord ! ~ [Dowloading - 71%]

Aller en bas 
AuteurMessage
Eldingar
Gargantua volant, et toc !
avatar

Masculin Messages : 4
Date d'inscription : 25/08/2012
Localisation : Sur ton toit entrain de le détruire .-.

MessageSujet: Praise be to the Dragonly Lord ! ~ [Dowloading - 71%]   Sam 25 Aoû - 21:15





ELDINGAR

CARTE
D’IDENTITE




Prénom : Eldingar

Surnom :(facultatif) L’Éclair Noir

Age : 32 ans !

Sexe : Mâle ♂

Race : Reatha Drekinn

Type de dragon : Dragon Moyen Ailé Écailleux. (lol ça fait DMAE)

Statut : (Sauvage/Acolyte)

Point fort : Eldingar est très rapide, et il peut voler très longtemps dans un orage, même au coeur des nuages les plus violents.

Faiblesse : Sa patte arrière gauche ainsi que son ventre à la peau fragile. Il est moins à l'aise sur terre que dans l'eau ou dans le ciel.

Point physique distinctif : « Toi, créature des cieux, fut jadis blessée par les forces de la nature. Depuis ce jour sinistre ta patte arrière est mutilée par une profonde balafre partant de ton flanc jusqu'à tes griffes. »


Taille : Son corps mesure exactement trois mètres soixante-trois, sa queue quatre mètres et neuf centimètres et son envergure est de trois mètres quatre-vingt douze.

DESCRIPTION
PHYSIQUE








Ô toi, belle créature merveilleuse qui envoûte mes nuits et … Roh et puis vous savez quoi ? On va recommencer à écrire normalement parce que là ça me gave. Alors, voilà voilà j’arrive !

Pour faire simple, Eldingar est noir. Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ? Je vais donc vous décrire la chose écailleuse qui se présente à nous. Premièrement, elle n'est pas exactement de couleur noire. C'est plutôt un bleu nuit très profond, afin de se confondre dans les nuage et le ciel, lors de la nuit bien sûr. Malgré tout il possède quelques petits tâches plus claires et plus foncées sur l'arrière-train, l'armature et l'extérieur de ses ailes, les pattes avant et la tête. Ses écailles sont serrées, lisses, et plutôt douces. Elle sont conductrices à l'électricité et Eldingar peut réguler le courant qui le parcourt, mais si vous l'embêtez, je crains fort qu'il ne lâche tout et que l'air se remplisse d'électricité statique, gare à vous ! Il est plutôt court sur pattes, mais ne vous avisez pas de le sous-estimer, il court très vite. De plus ses pattes sont musclées et très puissantes, il peut donner de fortes impulsions de ses pattes arrières, lui permettant de décoller très rapidement. Ses pattes avant sont un peu plus larges aux … extrémités et il possède quatre griffes blanches, aiguisées et meurtrières à chaque pattes, enfin sauf une où il n'en a que trois. Sa tête est large et plate, et il a un cou court. Il a deux oreilles visibles sur le haut de son crâne, et six cornes, dont quatre sur les cotés de sa tête. Son échine est couverte de pointes partant du bas de son front jusqu'à sa queue. Pour rentrer un peu plus dans le détails de son visage, son nez est assez plat et large lui aussi, et sa gueule est aussi large. Il peut gober à peu près n'importe quoi. Mais contrairement à certain reptiles, il ne peut pas déboîter sa mâchoire pour avaler tout rond de gros animaux. Sa langue est râpeuse et se sépare légèrement en deux. Quand à ses dents, elles sont très pointues. Et pour finir, ses yeux sont grands, d'un jaune qui tire un peu sur le vert, ou d'un vert qui penche vers le jaune, à vous d'en décider. Mais ils ont surtout une apparence félines plutôt que draconienne.
Autre chose qu'il est important de décrire, ce sont ses ailes. Il peut évidemment les replier sur son dos ou même s'enrouler dedans à la façon des chauve-souris. La membrane de ses ailes est un cuir solide mais très fin. Même s'il n'est pas facile de la percer, c'est tout à fait possible avec l'arme adéquate. Néanmoins, il ne pourra plus voler si cette membrane est déchirée partiellement ou entièrement. Elle est fixée le long de son dos, contrairement à d'autres dragons qui n'ont que l'articulation en contact avec le reste du corps. Juste après ses ailes, au tout début de la queue, se trouvent deux petites … ailes. Mais en fin non, plutôt la même membrane, mais sans armature, qui lui permettent de maintenir un cap et d’effectuer de violents virages. Et juste au bout de sa queue, deux dernières membranes (et oui, beaucoup de répétitions!) caudales qui lui permettent de tourner cette fois-ci. Sans elles, il ne pourrait pas non plus voler. Oh et une dernière chose pour l'apparence extérieure, c'est que Eldingar est décoré d'une très longue et profonde cicatrice partant du haut de son flanc gauche jusqu’au bout de ses griffes. La cicatrice se termine à l'emplacement vide d'une griffe, car cette dernière a été arrachée lors de la blessure.

Et oui, j'ai bien dis «apparence extérieure» puisque je vais vous décrire un peu son dedans aussi, ainsi que son pouvoir lié à la foudre. Premièrement, Eldingar a, comme la majorité des félins, la capacité de ronronner. Voilà, ça c'est dit. Généralement, il est très musclé. Ses os sont larges et solides. C'est surtout en dessous de lui que ça se passe. Les écailles de son ventre, qui sont légèrement plus claires, sont plus fines et plus petites que celles du reste de son corps. Il est donc beaucoup plus vulnérable à cet endroit. De plus, sa cage thoracique ne protège que son cœur, ses poumons et son foie. Le reste de ses organes est placé plus loin dans son ventre et s'il est blessé sous cette cage thoracique, même soigné rapidement, il y a énormément de chances qu'il meurt. Il en a conscience, et déteste que l'on touche, voire que l'on effleure son ventre. Pour parler de son pouvoir, il relâche souvent son esprit lorsqu'il est seul, il est entouré de petits éclairs et peut vous attaquer très facilement comme ça. Il peut envoyer un éclair de n'importe qu'elle extrémité de son corps mais plus généralement, il le crache directement. Au bout d'un moment, il épuise son électricité et doit se recharger. Pour cela, il vole très haut, et plonge souvent dans les nuage d'orage. Il attend alors d'être frappé par la foudre quelques fois, et c'est repartit ! Une dernière dernière chose, ses écailles ne résistent pas vraiment au feu, et il se trouve dans l'obligation de reculer si il est attaqué par les flammes.
[i](Je n'aime pas vraiment cette description, j'aurais pu la faire beaucoup plus agréable à lire, mais je n'aurais pas pu décrire certaine choses, mais elle est bien quand même non ?)






DESCRIPTION
MORALE








Si il y a une seule et unique chose à savoir sur Eldingar, c'est qu'il se moquera bien de vous si vous êtes un bipède, et qu'il aura plus tendance à aller vers vous si vous êtes un reptile, mais ce dernier point reste encore à être prouvé. En effet il ne supporte pas tellement la compagnie des autres et vit très bien tout seul dans sa forêt. Mais je ne dis pas que voir une chose vivante l'insupporte, non non, il lui arrive même de passer au milieu d'un village quand il s'ennuie, et il est assez connu sur l'île. Il a deux trois amis dispersés un peu tous sur l'île, mais il passe le plus de temps avec Magpie, son frère adoptif. Ce dernier l'ayant sauvé très jeune, il lui doit la vie et aime beaucoup passer du temps avec lui. Ils font souvent des conneries ensemble et Eldingar aime bien le dépasser très vite, car Magpie n'est pas très rapide, de part son imposante carrure. Mais même s'il vous parle, qu'Eldingar est en pleine conversation très engagée avec vous, s'il dresse l'oreille vers le ciel, oubliez toute tentative de le retenir lorsqu'il décollera, c'est-à-dire dans la seconde. Dès qu'il y a un peu d'orage, le reptile fonce dans le ciel à toute allure, sous la pluie le vent et la neige, pour plonger dans les gros Cumulonimbus remplis d'électricité. Et oui, le jeune Reatha Drekinn a besoin de volts pour utiliser son pouvoir naturel, et doit se recharger lorsqu'il peut. Mais il aime vraiment la pluie et les orages de tout son petit cœur de dragon.
Une autre de ses grandes passions est la nourriture. Jamais il n'abandonnera un steak sans défense ! Et ce qu'il aime par dessus tout, c'est la viande. Aaah ... une grande histoire d'amour très émouvante tout ça. Avant tout, il chasse, mais il adore piquer le barbecue entier d'un repas de famille, c'est tout aussi bon avec une pointe de poivre.
Mais ce n'est pas qu'une grosse brute sans cœur et sans raison. Non du tout, il peut s'avérer très gentil et agréable, il faut juste savoir lui parler. Eldingar aime aider les gens, mais cela dépend de son humeur. Et son humeur est bien la chose la plus imprévisible du monde. S'il vous voit entrain de galérer sous un tronc d'arbre, il n'hésitera pas à venir vous aider à sortir de là-dessous, mais si vous crevez la dalle sous un pont, je doute qu'il vous tende la patte. Il est assez marginal en fait quand on y pense. Ne jamais respecter les règles, faire comme bon lui semble et aller où il veut, c'est pour lui, la définition d'une vie parfaite. Oui, c'est un parfait asocial, mais il n'en a absolument rien à foutre, vous avez qu'a le laisser venir vers vous et ça viendra. Il aime la vitesse, le combat, l'électricité, et surtout surtout, vous embêter est son plaisir le plus fou. Se frotter à vous alors qu'il est chargé de foudre le ferra plus marrer qu'autre chose et il tentera souvent de vous effrayer.
Et n'oublions pas qu'il est quelque peu sarcastique, il n'est vraiment pas agréable sous ses mauvais jours. De ce fait, il vous répondra méchamment, vous montrera les crocs et le sarcasme régnera. Ce qu'il faut retenir ? Que ce dragon est solitaire, mais amical, fana de la vie et complètement barjo






HISTOIRE







Il faisait nuit, et la pluie tambourinait le sol déjà trempé de la forêt. Mais bien plus fort que le bruit de l'orage, on entendait les cris stridents d'un nouveau-né. Oh non, pas un humain, ce serait trop bizarre de trouver un gosse dans la forêt en pleine nuit, mais bel et bien un petit dragon. Encore à moitié dans sa coquille, il était visqueux et avait les paupières collées. Son œuf blanc n'émettait plus d'électricité depuis son ouverture, les petites étincelles avaient servi a fissurer la coquille très solide pour aider le dragonnet. En pleine crise de panique, la petite créature se démenait pour s'extirper de son enveloppe. Un coup de tonnerre retentit, plus fort que tout, l'orage devait se trouver au dessus de la forêt. Le petite chose se figea, et ouvrit instantanément les yeux. L'orage le berçait, le calmait, lui demandait de faire preuve de courage et de force pour venir au monde. Il se recroquevilla, banda ses muscles, et d'un mouvement puissant, brisa le reste de la coquille qui le retenait prisonnier. Désormais sur ses quatre pattes, le dragonnet découvrait son corps. Encore petit, mais il s'en fichait, il adorait les écailles de ses ailes. Il leva un petit peu le tête en fermant les yeux et en inspirant longuement. La pluie battait à son visage, et l'air embaumait l'odeur de la pluie et de la forêt. Laissant les éclats de son œuf sans même les enterrer, il lui tardait de savoir qu'elle était son rôle dans cette nouvelle vie, et d'apprendre à se servir de ses ailes. Il courrait rapidement entre les arbres, sachant d'instinct qu'il devait se placer en hauteur pour connaître son destin. Il se retrouva devant un immense rocher qui dominait la forêt et dont il ne voyait même pas l'extrémité qui semblait se trouver au dessus de la cime des arbres. En quelques coups de pattes puissants, il fini par arriver au sommet du rocher. Il leva la tête et rouvrit les yeux. Le spectacle qui s'offrit alors à lui le figea sur place. Des éclairs de couleurs violettes traversaient les nuages à une vitesse hallucinante, presque impossible à suivre du regard. Le dragonnet s'émerveillait devant ce magnifique spectacle. La foudre l'appelait, l’enivrait. Eldingar. Tel serait son nom. Il l'avait choisi seul, car visiblement sa mère n'était pas là, sinon il n'aurait pas du souffrir autant pour sortir de sa coquille. Dans la langue qu'il connaît naturellement, Eldingar signifie foudre. Oui, ce serait son nom. Le nouveau-né déploya alors ses ailes lentement, et se dressa le plus possible sur la pointe de ses pattes arrières, attendant l'appel des éclairs. Soudain, un éclair blanc jailli qu'un énorme nuage situé devant la lune et frappa de plein fouet le jeune reptile. Ce dernier poussa un immense cri de joie et donna une impulsion puissante de ses ailes. Il volait dès les premières heures de sa vie. Ses premiers battements d'ailes étaient maladroits, trop rapides et pas assez coordonnés, mais la pluie ruisselant sur son dos et le long de sa queue semblait lui expliquer comment faire. Il survolait une immense forêt, située au nord d'une grande île. Il ne voyait mais d'autres dragons autour de lui, mais continua de voler à son aise, en plongeant dans les nuages, en frôlant la surface de l'eau, et en allant aussi vite que le vent. Aujourd'hui était certainement le plus beau jour de sa vie. Il était né libre, et le resterai aussi longtemps qu'il le pourrait, sa liberté serait sa vie.

Deux ans. Voilà deux petites années qu'Eldingar était né, sous l'orage et la foudre. Il n'avait pas rencontré d'humains, bien qu'il connaissait leur existence, et avait seulement vu de rares dragons, puisqu'il ne se déplaçait principalement que de nuit, surtout lors des tempêtes. Mais une de ces tempêtes faillit bien lui donner la mort, laissez-moi vous raconter.

Tout était pourtant si merveilleux, si magique. Le dragonnet volait rapidement, avec agilité, dans la pluie, dans le vent, entre les nuages. La foudre qui lui parcourait le corps faisait palpiter son petit cœur fragile, mais pourtant si fort. Chaque battement d'ailes était plus puissant, chaque cri poussé par le reptile était plus expressif de la sensation de liberté qu'il éprouvait, de son bonheur, sa joie. La pluie coulait sur tout son corps écailleux, ruisselante et légère, tout en restant agitée et indomptable. Il s'amusait comme un dingue, et en profitait pour recharger son pouvoir électrique, lui qui avait tout utiliser pour chasser. Comment a-t-il fait pour en arriver là ? Comment se fait-il qu'il ait pu perdre l'équilibre parfait? Tant de questions auxquelles je ne peux répondre par qu'une chose. Qu'un seul fait unique, fixé, dont les conséquences sont encore visibles et douloureuses aujourd'hui. Un éclair de foudre d'une très grand puissance a frappé Eldingar en plein vol. Il montait en flèche dans le ciel, la foudre à traverser son corps du bout de son museau jusqu'à la pointe de sa queue. Et soudain, le choc. Son corps ? Paralysé. Résultat, un petit point bleu foncé, presque noir, une minuscule petite tache, qui tombe vers le sol de l'île, au dessus de la forêt de Jade. À toute vitesse, la tache tombe entre les arbres, un second éclair frappe presque au même endroit et touche un immense pin, qui se met à brûler et tombe, raide. Le feu s’éteint très rapidement, mais le tronc, lui, ne stoppe pas sa chute. Le petit dragon non plus. La capacité de bouger lui revient, mais il n'a pas le temps de s'en rendre compte. Il tombe avec violence sur le sol de la forêt, à quelques centimètres d'un rocher, dont la pointe lui aurait été fatale. Le souffle coupé, il s’évanouit.
Quelques minutes plus tard, la poitrine douloureuse, la tête et les pattes engourdies, le petit dragon ouvre les yeux sous une pluie battante. Mais à peine eut-il ouvert correctement ses paupières qu'il écarquilla les yeux de douleur. Une douleur atroce. Elle lui déchirait la jambe, remontait dans son dos jusqu'à son échine et atteignait sa tête. Après quelques minutes de longue agonie, de souffrance et de cris déchirants, le jeune dragon réussi à tourner la tête, la douleur le faisant toujours gronder, afin de voir ce qui lui avait déchiré la chair et presque cassé tous les os du corps. Là était la réponse, sous ses yeux. Le tronc du pin immense s'était abattu sur lui, le choc avait sûrement du être ralenti par le rocher, même si le tronc s'était cassé puis effondré sur le reptile. Sa patte arrière gauche était dans un état effroyable. Une vieille branche morte encore accrochée au tronc de l'arbre s'était enfoncée profondément dans le cuir puis dans la chair d'Eldingar, lui causant d'atroces souffrances. Le sang ruisselait de la plaie, formant une flaque, rougissant l'herbe et la terre du sol.






[center]LE MONSTRE
DERRIERE L'ECRAN








Prénom/Pseudo : Kieran Séamus ? Izia !

Age : (facultatif) 15 ans en octobre

Comment avez-vous découvert le forum ? I'll kill you if you ask a single other question like this one.

Pourquoi l’avez-vous choisi ? THIS. IS. MINE.

Une remarque? NO.

Un dernier mot? NO. Well, il est possible que je réécrive le physique et le mental, là ce sont les anciennes versions, mais je ne suis pas encore sûre.

Avez-vous lu le contexte et le règlement ? NO.

Prouvez-le !


Provenance de votre avatar : Toothless form How to Train Your Dragon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna

avatar

Féminin Messages : 21
Date d'inscription : 07/07/2012

Feuille de personnage
Âge: 33 ans
Acolyte de...: Mon cher Kieran :)
Relations:

MessageSujet: Re: Praise be to the Dragonly Lord ! ~ [Dowloading - 71%]   Dim 26 Aoû - 10:00


Kieran mon petit lapin des près *o*
Tu as enfin fait ton dragoon ! Et puis ta description est très bien voyons :)
J'ai envie de dire que c'était presque obligé qu'on est un Toothless dans le tas quand même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Praise be to the Dragonly Lord ! ~ [Dowloading - 71%]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The lord of the ringard
» Lord Voldemort [Une vraie présentation en cours]
» Lord Voldemort
» Figurines Lord of the Ring
» Lord of Ultima

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eyjan Dreka Rpg :: Administration :: Enregistrement :: Présentation des Dragons :: Fiches en Cours-
Sauter vers: