Entrez dans une ile où dragon et humains vivent en harmonie.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Perchés comme un chamois dans la montagne ... [Pv Lif] ►Terminé◄

Aller en bas 
AuteurMessage
Kieran Séamus
♫ Agueudeubeu ♪
avatar

Masculin Messages : 132
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge: 22 ans !
Acolyte de...: PERSONNE ! HAHAHA
Relations:

MessageSujet: Perchés comme un chamois dans la montagne ... [Pv Lif] ►Terminé◄   Jeu 26 Juil - 13:37

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


® Code by Lif

Perchés comme un chamois dans la montagne ... Partie 1:

♣Test ?♣

Kieran était tout content. Il courait dans l'herbe, Lif au bout de la main, presque arrivé à la sortie du parc. Lif lui crie quelque chose, mais il n'en entend pas un mot, car un immense dragon couvert de plumes oranges et dorées lâcha un bâillement sourd et puissant. Ses ailes gigantesques passèrent au-dessus du parc, traçant une ombre qui passa très rapidement sur le sol. Le rouquin allait se retourner pour lui montrer le reptile qui continuait tranquillement sa route vers les montagnes, mais son amie réagit avant lui, le stoppant totalement, manquant de le faire tomber sur elle.
Aaaah mais elle est vachement près de toi là ! Kieran, fait quelque chose, bouge, recule, danse et fout-lui un gnon, mais réagi avant de devenir totalement rouge. Voilà, tes joues commencent à prendre des couleurs. Mais ... c'est quoi ce regard noir ? Le jeune homme ne comprends plus rien, aurait-il fait quelque chose de mal ? Une pointe de tristesse vient s'ajouter à son regard lorsque Lif défait sa main de celle de son ami. Mais il sent quelque chose forcer sa poigne, il baisse les yeux, Lif lui refile la laisse de Heka ainsi que sa tong. Il est tellement désemparé qu'il en aurait presque les larmes aux yeux. Il relève la tête vers elle, elle le foudroie toujours de son regard colérique, mais brusquement, un sourire rayonnant s'affiche sur son visage. C'est bien Lif ça, changer d'humeur en un clin d’œil. Sent rien dire, mais toujours aussi souriante, elle se retourne face au vent, écartant les bras, ses longs cheveux noirs ondulants derrière elle. Le rouquin s’assied sur le sol. Il sait bien qu'elle a quelque chose à faire, elle ne s'est pas arrêtée juste pour faire la tourte au milieu de l'herbe, enfin c'est tout à fait possible, mais bon. Il ferme les yeux un instant, humant l'air marin, rempli d'une odeur de sel, d'herbe fraîche et d'été. Soudainement, il se jetta sur Heka pour lui gratter le ventre. Surpris, le gros chien beige roula sur dos, mais commença à se tortiller sous les grattouilles du garçon. Ce dernier n'avait pas remarqué que Lif était revenue vers lui, et sursauta légèrement lorsqu'elle reprit sa tong et la laisse de son chien.
Kieran se relève et passe sa main dans ses cheveux par réflexe. Mais ... Lif n'a pas rattaché ses cheveux ! Il l'a trouve si jolie quand elle est comme ça, rayonnante de joie.
« T’emmerde pas à aller en ville, je connais un restaurant très sympa au parc qui sert un super chamois, et j’ai envie de manger du steak ! »
Il lui répond en souriant:
« Ok je te suis ! »
Alors que ses joues étaient redevenues totalement normales, Lif glisse sa main dans celle du rouquin, qui ne peut empêcher une vague de joie le submerger ... tout en prenant une légère couleur écarlate. Son amie l'entraîna alors vers le restaurant, enfin, vers un arbre, pourquoi ? Elle lui explique:
« C’est super sympa et un peu planqué, c’est une cabane dans un arbre, ils ont une terrasse et y’a une super vue d’un côté ! Tu verras ! »

Ils arrivèrent bientôt, un arbre gigantesque se tenait fièrement devant eux. Un escalier en bois clair entourait son tronc, et une petite cabane en bois était perchée en son sommet. Une odeur accueillante était émise du restaurant, nommé "Au Chamois Perché" d'après l'enseigne accrochée sur la rampe de l'escalier. Lif, qui tenait toujours la main de Kieran, entra à l'intérieur et demanda une table en terrasse. Même si la cabane était traversée de quelques branches, cela ne gênait en rien le passage et c'était même plutôt marrant à regarder. La terrasse était beaucoup plus grande que ce que Kieran pensait, et on pouvait voir la mer très distinctement d'ici.
Le serveur revint pour leur demander ce qu'ils prendraient comme boisson, Kieran demanda une bière irlandaise, avec un grand sourire.
« Alors, qu’est-ce que t’en penses ? C’est classe non ? »
« Tu parles ça déchire ! On voit trop bien la mer d'ici ! »

Il sortit son crayon et commença à dessiner le paysage sur la nappe en papier, mais avant qu'il ne fasse un deuxième trait, Lif déchira un morceau de la nappe et écrivis un truc dessus.
« Eeeh ! Mais c'est quoi ? Montre ! »
Elle lui tendit la feuille, dix lignes gribouillées dessus.
« C’est un test pour savoir si t’es capable d’être mon meilleur ami ! Répond à ces questions ! Il faut que t’en ai 7 justes pour que je te considère comme mon meilleur ami ! Allez, go ! »
Après un petit instant de réflexion, Kieran se saisit de la feuille et lu les questions alors que Lif le regardait malicieusement.

1 : Quel est ma date de naissance ? (jour, mois, année)
2 : Quel est ma pâtisserie préférée ?
3 : Quel est ma couleur préférée ?
4 : Quel est ma race de dragon préférée ?
5 : Quelles sont mes deux phobies ?
6 : Quel âge avais-je quand j’ai ouvert ma pâtisserie ?
7 : Quel est ma passion principale ?
8 : Quel est l’aliment que je déteste le plus ?
9 : Quel est mon animal préféré ?
10 : Quel est mon parfum de glace préféré ?
Il était un peu perdu, elle ne le considérait que comme un ami ? Malgré tout, il allait quand même répondre aux questions, enfin, essayer. L'ai pensif et sans lâcher le morceau de papier des yeux, il lui dit:
« Première question, tu es née le 30 juillet 734; seconde question, ta pâtisserie préférée est le bonhomme en pain d'épices; euuh ... cin...cinquième question, tu as peur du feu et des guêpes; oh, sixième question, tu avais 18 ans ! ... ta passion principale est la cuisine, d'ailleurs tu cuisines très bien, et je crois que ton parfum de glace préféré c'est vanille réglisse ... erk. Et euh ... le reste ben je sais pas. »

Il releva la tête il lui adressa un sourire d'imbécile heureux, espérant avoir répondu juste à au moins une question, car dans le cas contraire il se ferrait engueuler jusqu'à la fin de sa vie.
Le serveur se repointa et leur servit leurs boissons en leur refilant la carte. Kieran la parcourut des yeux en attendant la réaction de Lif, toujours un peu perturbé par ces questions.


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Kieran Séamus le Ven 3 Aoû - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eyjan-dreka.forumactif.fr/
Lif Eiksonn
Admin
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge:
Acolyte de...: personne pour le moment
Relations:

MessageSujet: Re: Perchés comme un chamois dans la montagne ... [Pv Lif] ►Terminé◄   Jeu 26 Juil - 21:33

® code by Lif
Perché comme un chamois dans la montagne... Partie 2 :

♠ RÉSULTATS DU TEST ♠


Perchés comme des singes sur cet arbre aménagé en restaurant, les deux amis discutaient tranquillement, observant tantôt la mer, tantôt leur ami. Lif, elle, passait le plus clair de son temps à regarder le rouquin qui lui servait de meilleur ami…Enfin presque ! Elle n’en était pas encore sure ! C’est pourquoi elle avait établi ce test pour savoir si il était digne d’elle ! Franchement, ils se connaissaient depuis deux ans, le jeune homme devait bel et bien en savoir assez sur la femme aux cheveux noirs pour répondre à au moins sept questions sur dix non ? Enfin, elle allait bien voir ! Elle attendait que Kieran ait fini de lire ses questions en le regardant malicieusement dans les yeux. Ce garçon était quand même beau, même si leur relation était parfaitement amicale, cela n’empêchait pas la jeune femme célibataire de le trouver attirant. Le rouquin eut d’abord l’air déconcerté par les questions posées, mais c’est l’air pensif qu’il se jeta à l’eau :
« Première question, tu es née le 30 juillet 734; seconde question, ta pâtisserie préférée est le bonhomme en pain d'épices; euuh ... cin...Cinquième question, tu as peur du feu et des guêpes; oh, sixième question, tu avais 18 ans ! ... ta passion principale est la cuisine, d'ailleurs tu cuisines très bien, et je crois que ton parfum de glace préféré c'est vanille réglisse ... erk. Et euh ... le reste ben je sais pas. »
Notre amie pâtissière le regarda, étonnée. Son ami la regardait avec un air absolument imbécile tandis que le serveur leur distribuait leurs boissons et leurs cartes, déposant, au passage, une gamelle à eau au sol sur laquelle Heka sauta dessus avec joie. Lif laissa la carte de côté, elle savait pertinemment ce qu’elle allait prendre, c’est pourquoi elle croisa les bras et garda un contacte visuel énervé avec l’indigne garçon. Enfoncée dans le fond de sa chaise, elle resta ainsi quelques secondes avant de dire :
« Ouais, Ok, toutes tes réponses sont justes, mais mec, faut pas pousser ! Je m’attendais à ce que tu répondes au moins la race de dragons préférée ! Je veux dire, je travaille dans la cuisine ! Devine un peu ! C’est les Iogair Drekinn, ça me semble évident ! Ma couleur préférée est le marron, tu sais, comme les pâtisseries, comme le bois, comme les cheveux de mon père…Et va pas dire que c’est bizarre ! »
Elle se trouvait toujours un peu gênée quand elle parlait de son admiration pour son paternel qui était allée jusqu’à sa couleur préférée, elle avait peur que quelqu’un se moque d’elle à ce propos et ce, sans savoir pourquoi. La jeune femme continua :
« Je déteste la betterave et le choux, c’était tes deux choix ! Mon animal préféré est le martin pêcheur ! Voila, ca c’est pour les truc que t’as pas réussi à trouver ! Ensuite bah, t’as eu juste partout ! Merci pour la cuisine et mon parfum de glace préféré t’envoie chier au plus profond de ton être ! »
Elle n’avait pas dit ça pour le vexer son rouquin, non, au contraire, elle souriait à pleines dents, la pâtissière n’avait pas peur que le garçon le prenne mal, au contraire, elle savait quem, malgré le fait qu’il n’ait eu que six réponses juste sur sept, il la connaissait très bien, et ce test n’était qu’une formalité, elle voulait juste l’embêter, le faire croire qu’il ne la connaissait pas assez pour devenir son meilleur ami alors que, dès l’instant où il était rentré dans sa boutique et qu’elle l'avait tiré voir les chiots, elle avait su qu’il était déjà son double, son ami, quelqu’un sur qui elle pourrait toujours compter, et ses instincts n’avaient pas trompés.

Le sourire de la jeune femme s’adoucit, elle était perdue dans ses pensées. Pour elle, qui avait perdu les personnes les plus chères à ses yeux, la présence de Kieran dans sa vie n’avait été que bénéfique et elle appréciait le rouquin au plus profond de son être, même si elle se moquait de lui. Sa seule peur était qu’il commence à l’apprécier plus que de manière amicale... Il arrivait souvent à la femme aux cheveux noirs de se demander comment elle réagirait si Kieran lui déclarait sa flamme…Comment ? Toutes les possibilités y étaient passées : lui sauter au cou, l’embrasser…Non, elle n’était pas amoureuse de lui…Et lui mentir n’était pas une option…Ensuite, les options de brisage de cœur, comment pourrait-elle bien faire ça sans vraiment le blesser ? Et enfin, la neutralité, lui dire qu’elle y réfléchira, mais franchement, aucune solution ne semblait bonne face à cette impression qu’avait Lif , cette impression qu’une flamme nouvelle s’allumait dans le cœur de Kiearn, et ce feu, comme tout feu réel, lui faisait peur car elle ne voulait pas perdre son amitié à laquelle elle tenait tant, c’est pourquoi, même si ses soupçons de sentiments n’étaient pas confirmés, elle préférait l’embêter le plus possible, d’ailleurs, elle voulait encore l’embêter un peu avec ce test ! Mais voila le serveur !.. Ah non, c’est le patron…

Habituée du restaurant, le patron connaissait plus ou moins sa cliente, il souriait jusqu’aux oreilles quand il la vit assise à sa table préférée. Ses longs cheveux roux et épais, son œil invalide à cause d’un chamois qui avait décidé de l’agresser alors qu’il tenait encore un élevage…La jeune femme se demandait encore ce qui se cachait derrière ce gros pansement blanc bloquant la vue de l’œil droit de l’homme à lunettes. Prénommé Charlie, l’homme au bouc et à la queue de cheval s’approcha, la clope au bec, il posa ses grosses mains musclées sur la table et dit, en se dirigeant vers l’habituée :
« Yo Lif ! Alors ! Comment ça va aujourd’hui ? T’es v’nue avec ton ptit ami ? »
Elle rit en regardant Kieran et se tourna à nouveau vers le patron :
« C’est pas mon petit ami McFly ! C’est juste un ami qui vient de rater un test de meilleur ami ! »
L’homme serra les dents et s’adressa au rouquin :
« Aie, avec Lif c’est pas cool ça ! Allez, fini de plaisanter, qu’est-ce que ça sera pour toi Lif ? Comme d’habitude ? »
La pâtissière hocha la tête en ajoutant qu’elle désirait un os de chamois plein de chaire pour son toutou adoré, puis, l’homme se tourna vers son ami pour prendre sa commande avant de partir. Lif le regarda en souriant et s’adressa à nouveau à Kieran :
« Coupe les cheveux de ce mec, rase lui le bouc, rend lui son œil droit, et il te ressemble en tous point avec sa crinière orange ! Bref ! Je voulais dire justement que t’as raté ton test mon coco, t’es pas digne d’être mon meilleur ami ! Maintenant saute de la barrière rouquin idiot ! »
Elle pointait la barrière empêchant les plus maladroits de tomber de haut de manière presque sérieuse. Bien évidement elle ne voulait pas que Kieran saute, elle voulait juste voir sa réaction.


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eyjan-dreka.forumactif.fr
Kieran Séamus
♫ Agueudeubeu ♪
avatar

Masculin Messages : 132
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge: 22 ans !
Acolyte de...: PERSONNE ! HAHAHA
Relations:

MessageSujet: Re: Perchés comme un chamois dans la montagne ... [Pv Lif] ►Terminé◄   Jeu 2 Aoû - 20:59


® Code by Lif

Perchés comme un chamois dans la montagne ... Partie 3:

♣Fail ~ ♣

Kieran, qui attendait toujours la réponse de son amie, parcourait le menu des yeux. Les plats étaient principalement à base de chamois, mais d'autres viandes étaient préparées. Même si sa préférée reste la viande tendre et goûteuse qu'est celle du chamois, un chevreau de lait lui mettait l'eau à la bouche. Il posa la carte sur le côté et lança à nouveau un grand sourire à Lif. Oula, elle n'a pas l'air de bonne humeur. Le sourire sur le visage du rouquin s'effaça aussitôt et il prit automatiquement un air presque triste. Elle le fixait, les bras croisés, pas vraiment l'air de bonne humeur, mais elle finit par dire d'une voix légèrement énervée :
« Ouais, Ok, toutes tes réponses sont justes, mais mec, faut pas pousser ! Je m’attendais à ce que tu répondes au moins la race de dragons préférée ! Je veux dire, je travaille dans la cuisine ! Devine un peu ! C’est les Iogair Drekinn, ça me semble évident ! Ma couleur préférée est le marron, tu sais, comme les pâtisseries, comme le bois, comme les cheveux de mon père…Et va pas dire que c’est bizarre ! »
Kieran allait répliquer mais il n'eut pas le temps de dire quoique ce soit, car Lif enchaîna rapidement.
« Je déteste la betterave et le choux, c’était tes deux choix ! Mon animal préféré est le martin pêcheur ! Voila, ca c’est pour les truc que t’as pas réussi à trouver ! Ensuite bah, t’as eu juste partout ! Merci pour la cuisine et mon parfum de glace préféré t’envoie chier au plus profond de ton être ! »
Patiemment, l'illustrateur posa son coude gauche sur la table et appuya sa tête contre celle-ci. Même s'il venait de se faire sermonner, il souriait à pleines dents. Il trouvait Lif vraiment trop mignonne quand elle s'énervait et ne pouvait s'empêcher de lui sourire. Ses dernières paroles, qui pourraient blesser certaines personnes, n'avaient pas le moins du monde dérangé Kieran, qui s'était habitué en deux années, Lif était comme ça après tout. Toujours avec son air d'imbécile heureux, il lui répondit d'une voix enjouée :
«Ouaip, j'ai que six sur sept, j'vais être puni ?»

Il n'attendait aucune réponse, et immédiatement après, il se recula dans sa chaise pour contempler le ciel et farfouiller ses sentiments. Était-il certain d'avoir des sentiments pus forts qu'une simple amitié pour Lif ? Même en aillant passé plusieurs nuits à chercher la réponse à cette question débile, il n'était toujours pas sûr. Il était vrai que la pâtissière était pour lui quelqu'un de très important, qu'elle était ravissante et qu'il s'entendait super bien avec elle. Mais il avait dans le fond tellement peur de la perdre; qu'il n'osait rien dire, et préférait rester ainsi. C'est vrai, il s'éclatait bien non ? Alors pourquoi s'en faire ? Malgré tout, il se demandait de plus en plus souvent ce qu'il devait penser. Devrait-il un jour lui déclarer sa flamme ?
Mais il fut violemment tiré de ses pensées philosophiques - ou presque - par un éternuement désagréable. Vous voyez le genre ? Un atchoum chiant qui fait trop mal au nez et dans le fond de la gorge. Il émit un grognement mécontent et s'accouda à nouveau sur la table, une légère expression de boudeur sur le visage. Le tirant définitivement de ses pensées, un autre serveur arriva et commença à discuter avec Lif. Nan ce n'était pas un serveur, ses vêtements étaient différents et puis il avait bien l'allure d'un patron, oui c'était sans doutes ça.
« Yo Lif ! Alors ! Comment ça va aujourd’hui ? T’es v’nue avec ton ptit ami ? »
Alors que Lif répliquait, Kieran étouffa un rire en prenant une gorgée de sa bière. Il y avait vraiment des gens qui les prenaient pour un couple ? Enfin bref, moitié toussant moitié mort de rire, Kieran suivi la suite de la conversation, qui ne tarda pas à prendre fin. Son amie commanda, il fit de même, et le roux partit se mettre aux fourneaux. Lif s'adressa à lui, souriante :
« Coupe les cheveux de ce mec, rase lui le bouc, rend lui son œil droit, et il te ressemble en tous point avec sa crinière orange ! Bref ! Je voulais dire justement que t’as raté ton test mon coco, t’es pas digne d’être mon meilleur ami ! Maintenant saute de la barrière rouquin idiot ! »

Kieran lui lança un sourire en coin, sans la regarder, c'est une manière très bizarre qu'il a de se foutre d'elle, c'est vraiment un sourire à la "tu te fous de ma gueule?", les yeux cachés par sa frange rousse et ébouriffée. Il se leva, enjamba la barrière de bois clair et fixa le sol, essayant de donner le plus possible l'impression qu'il allait se laisser tomber et se fracasser sur le sol. Il entendait déjà ses os se briser lors de choc, sa nuque claquer, son souffle se couper sous la douleur. Il se voyait même démembré, gisant, inerte sur le sol, l'herbe prenant une légère teinte écarlate. Enfin bon, il soupira, pour faire plus sérieux, et leva les bras, comme s'il était prêt à se laisser tomber sans regrets.


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eyjan-dreka.forumactif.fr/
Lif Eiksonn
Admin
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge:
Acolyte de...: personne pour le moment
Relations:

MessageSujet: Re: Perchés comme un chamois dans la montagne ... [Pv Lif] ►Terminé◄   Jeu 2 Aoû - 21:39

® code by Lif
Perché comme un chamois dans la montagne... Partie 4 :

♠ « SAUTE PAS ! » ♠


Le rouquin la regarda, un petit sourire moqueur, comme il les faisait si bien, cet air de « tu te fous de ma gueule ? », c’est à ce moment que Lif eut peur. Son meilleur ami avait mis une jambe par-dessus le bois de la barrière, prêt à sauter. Si il n’avait pas eu les jambes si longues, il n’aurait jamais réussi cet exploit. La brunette se leva d’un coup, faisant, par la même occasion, tomber sa chaise sur le sol en parquet dans un bruit sourd qui fit se retourner Heka et le peu d’autres clients présents dans le restaurant. La jeune femme, sans réfléchir, sauta derrière Kieran et entoura la taille de ce dernier de ses bras nus, le serrant le plus possible contre elle en criant :
« ABRUTI ! FAIS PAS CA JE RIGOLAIS ! SAUTE PAS ! »
Soudain, elle réalisa ce qu’elle était en train de faire, elle n’avait même pas compris comment son corps s’était retrouvé si près de celui de son ami sans qu’elle ne le veuille. La pâtissière le lâcha, légèrement gênée, elle replaça une mèche noire derrière son oreille gauche en regardant le sol, un peu gênée, elle dit d’un air faussement sure d’elle :
« Je…C’est bon, t’as fait un grand geste, t’as voulu te tuer pour moi, tu es officiellement mon meilleur ami ! Et fais-moi le plaisir de pas sauter, le patron serait pas content si il avait un mort sous les bras…Et il est tellement peureux qu’il oserait même pas approcher de ton cadavre ! »

En relevant la tête, elle sourit à pleines dents à cet idiot de rouquin qui lui servait dès à présent de meilleur ami officiel avant de retourner s’assoir, relevant sa chaise et s’excusant à Heka qui avait quand même eu vachement peur de cette chaise. Son regard de fer croisa celui de feu de Kieran, elle ne pouvait pas s’imaginer un moment vivre sans cet abruti franchement, elle s’en était rendue compte le matin même, alors qu’elle s’était levée un lundi, seule pour la première fois depuis des semaines, qu’elle était prête à offrir le gites et les couverts à ce jeune homme…Ouais, en fait non, non, le gite et les couverts, il les paye, rien à faire, de toute façon elle a pas assez d’argent la Lif !
Machinalement, elle passa sa main sur sa barrette œuf au plat pour vérifier si elle était bien là, et c’était le cas, elle n’avait pas bougé. Comme d’habitude, elle soupira de soulagement, c’est à ce moment que le serveur qui les avait accueillis arriva, munis des plats qu’ils avaient commandés.

Comme d’habitude, le steak de chamois sentait extrêmement bon, ce cuisinier était exceptionnel. Alors qu’elle mâchait goulument, elle leva sa fourchette et dit à Kieran, la bouche à moitié pleine :
« Charlie est un chuper cuishinier, Il ech bon à marier ! D’ailleurs che vais peut-êt’e echayer de chortir avec lui un chour ! »
Elle avala et ajouta en riant :
« Nah je rigole, il est trop vieux pour moi, quatorze ans d’écart c’est quand même trop ! Il me faut un gars comme toi ! Deux ans de plus c’est magnifique, deux ans de moins j’aime un peu moins tout de même, je veux dire, pour moi, avoir un petit-ami plus jeune c’est autant la honte qu’en avoir un plus petit, non, toi tu serais parfait ! »
Elle explosa de rire :
« Mais je rigole bien sûr ! Déjà, pourquoi tu voudrais de moi hein? Je suis bien trop garçon manqué et râleuse pour quelqu'un comme toi! Et de deux, t’es comme un frère pour moi ! Jamais je pourrais sortir avec toi, ça serait trop bizarre ! Tu nous imagines nous embrasser ? Je pense franchement que je saurais même pas comment procéder ! »
Elle le pensait vraiment, car, même si il lui arrivait d’avoir des élans sentimentaux pour le rouquin, ça n’était jamais de l’amour, et ces moments étaient bien trop brefs, bien trop rapides pour être de l’amour…Mais il faut préciser que Lif n’a jamais été amoureuse, toutes ses aventures n’ont duré qu’une semaine maximum. Non, son amour pour Kieran était définitivement inexistant, le simple fait de s’imaginer embrasser sa tête de carotte lui donnait envie de rire, d’ailleurs, elle était en train de ricaner, la bouche pleine de steak qu’elle s’efforça d’avaler. Sa fourchette levée, elle affirma :
« Au fait, comme dis, t’as rien à craindre, ce test, c’était pour rire ! T’es mon meilleur ami depuis le moment ou t’es rentré dans la boutique !...je crois…Franchement, t’as pas besoin de test, ni d’avoir toutes les réponses justes….C’est donc pour ça que je te referais un test dans trois jours pour voir si tu as bien tout retenu, et si non, je te prive de pâtisseries pendant un an ! »
Un sourire espiègle éclaira son visage, ce plan lui plaisait à merveilles, elle avait hâte de voir la réaction de Kieran face à cette menace qu’elle lui offrait si souvent.


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eyjan-dreka.forumactif.fr
Kieran Séamus
♫ Agueudeubeu ♪
avatar

Masculin Messages : 132
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge: 22 ans !
Acolyte de...: PERSONNE ! HAHAHA
Relations:

MessageSujet: Re: Perchés comme un chamois dans la montagne ... [Pv Lif] ►Terminé◄   Jeu 2 Aoû - 23:15


® Code by Lif

Perchés comme un chamois dans la montagne ... Partie 5:

♣Sérieusement ? ♣

Le rouquin était en mode jésus au dessus de plus de dix mètres de vide. Bien sûr qu'il n'allait pas sauter, de plus, son absence de vertige lui assurait un bon équilibre. Mais il a fallu qu'un abrutie de pâtissière fasse sa cruche. Alors qu'il était totalement serein, le vent dans la face et le soleil en pleine poire, Lif fit tomber sa chaise brusquement, faisant sursauter son ami, et le prit par la taille en le serrant le plus fort possible, l'attirant vers elle. Le souffle coupé, Kieran fut incapable de dire quoique ce soit.
« ABRUTI ! FAIS PAS CA JE RIGOLAIS ! SAUTE PAS ! »
En grimaçant il tourna la tête et lui dit d'une voix qu'il voulait rassurante, même s'il avait du mal à parler.
« Mais tu sais bien que je vais pas sauter, lâche-moi petite poulette. »
Il ne sait pas si ses paroles eurent un quelconque effet, mais Lif le lâcha doucement, il commençait déjà a repasser du côté de la terrasse. Elle avait l'air un peu gênée, Kieran sourit légèrement, il la trouvait trop mignonne.
« Je…C’est bon, t’as fait un grand geste, t’as voulu te tuer pour moi, tu es officiellement mon meilleur ami ! Et fais-moi le plaisir de pas sauter, le patron serait pas content si il avait un mort sous les bras…Et il est tellement peureux qu’il oserait même pas approcher de ton cadavre ! »
Il posa sa main sur l'épaule de Lif, la regardant dans les yeux, un grand sourire s'affichant sur son visage, signifiant qu'elle n'avait rien à craindre. Non mais vraiment, elle n'avait pas à s'inquiéter pour ça, jamais Kieran ne se tuerait. Il trouvait la vie si fragile et importante. Il refusait de mourir avant l'heure. Lif releva la tête et lui sourit elle aussi. À cet instant, le rouquin aurait voulu lui prendre la main ou l'enlacer, mais il était certain que ce n'était pas le bon moment, ni même la bonne journée. Il se rassit et regarda Heka un instant, qui semblait avoir eu la peur de sa vie avec cette foutue chaise, il lui fit un clin d’œil et croisa les bras en s'appuyant sur le dossier de sa chaise. Mais il n'eut pas le temps d'attendre, le serveur se pointa et leur servit leurs assiettes.

Kieran se régalait. L'épaule de chevreau était super tendre et ses joues devenaient roses tellement son palais dégustait. Il sursauta presque lorsque Lif lui dit, le pointant de sa fourchette.
« Charlie est un chuper cuishinier, Il ech bon à marier ! D’ailleurs che vais peut-êt’e echayer de chortir avec lui un chour ! »
Une micro vague d'inquiétude passa dans le regard du rouquin, mais elle s'effaça aussi vite qu'elle était apparue.
« Nah je rigole, il est trop vieux pour moi, quatorze ans d’écart c’est quand même trop ! Il me faut un gars comme toi ! Deux ans de plus c’est magnifique, deux ans de moins j’aime un peu moins tout de même, je veux dire, pour moi, avoir un petit-ami plus jeune c’est autant la honte qu’en avoir un plus petit, non, toi tu serais parfait ! »
Il déglutit et prit un air enjôleur.
« Mais bien sûr que je suis parfait ! »
Lif explosa de rire :
« Mais je rigole bien sûr ! Déjà, pourquoi tu voudrais de moi hein? Je suis bien trop garçon manqué et râleuse pour quelqu'un comme toi! Et de deux, t’es comme un frère pour moi ! Jamais je pourrais sortir avec toi, ça serait trop bizarre ! Tu nous imagines nous embrasser ? Je pense franchement que je saurais même pas comment procéder ! »
Vraiment ? Jamais il n'aurait la moindre chance ? Cette fois-ci c'est la tristesse et la déception qui s'éprirent du regard de Kieran. Même s'il n'était pas encore tout à fait présent, un amour proche brûlait dans le cœur de l'illustrateur. Il savait bien ce que ça faisait, ce n'était pas la première fois qu'il tombait amoureux, mais seulement cette fois-ci il comprenait de jour en jour que l'amour qu'il lui portait était plus fort que la dernière fois. Enfin bon, il finit par se ressaisir et lui lança, l'air légèrement ailleurs.
« Tu sais que tu es très bien comme fille hein, t'es ptet un peu grognonne, mais on t'en veut pas. De toute façon tu finiras bien par trouver quelqu'un, avec ta tête de patate ! Plusieurs garçons que je connais sont jaloux de moi parce que je suis toujours avec toi, je suis sûre qu'ils ne diraient pas non à une petite soirée en tête à tête. »
Il regretta presque aussitôt ces paroles. Et si Lif se trouvait un petit ami ? Il se traita intérieurement d'idiot puis releva la tête, Lif lui parlait en riant.
« Au fait, comme dis, t’as rien à craindre, ce test, c’était pour rire ! T’es mon meilleur ami depuis le moment ou t’es rentré dans la boutique !...je crois…Franchement, t’as pas besoin de test, ni d’avoir toutes les réponses justes…. C’est donc pour ça que je te referais un test dans trois jours pour voir si tu as bien tout retenu, et si non, je te prive de pâtisseries pendant un an ! »
Kieran prit une tête choquée et s'élança.
« HEY NAN YA PAS MOYEN ! Je peux pas me passer de ça pendant UN AN ! TU VEUX ME RETROUVER MORT DANS UN COIN DE RUELLE ?! »

Il soupira et, voyant que son amie avait elle aussi terminé son assiette, se redressa et lui dit d'une voix enfin normale.
« Bon, tu veux qu'on parte tout de suite ou bien tu veux un dessert ? Je te raccompagne chez toi si tu veux. »
Il lui sortit son plus beau sourire d'abruti de première et se retourna soudainement, aillant totalement oublié sa guitare. Il sourira, elle était encore là, contre la barrière.


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eyjan-dreka.forumactif.fr/
Lif Eiksonn
Admin
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge:
Acolyte de...: personne pour le moment
Relations:

MessageSujet: Re: Perchés comme un chamois dans la montagne ... [Pv Lif] ►Terminé◄   Ven 3 Aoû - 0:08

® code by Lif
Perché comme un chamois dans la montagne... Partie 6 :

♠ APRÈS UN BON STEAK ♠


La jeune pâtissière ne savait pas que lorsqu’elle regardait ce jeune homme, un vide se remplissait en elle, tout simplement parce que ce vide n’était pas très grand, une amitié suffisait à le combler, mais combien de temps faudra-t-il à ce trou pour s’agrandir au point que cette relation ne suffise plus ?
En tous cas, pour l’instant, elle mangeait un steak en compagnie de poils de carotte, et elle était très heureuse comme ça ! De quoi ils parlaient ? Ah oui, de son futur petit-ami ! Exposant à Kieran ses exigences dans ce domaine, elle avait fait glisser le fait qu’il était bien pour elle en un sens…En un sens…Bah ouais, ce garçon était son deuxième grand-frère, son meilleur ami, son compagnon de délires, elle n’arrivait même pas à imaginer leurs lèvres se toucher sans se marrer comme une abrutie ! Lorsqu’elle dit cela, de la tristesse et de la déception s’empara des yeux orange de son ami pendant un petit moment avant qu’il ne dise :
« Tu sais que tu es très bien comme fille hein, t'es ptet un peu grognonne, mais on t'en veut pas. De toute façon tu finiras bien par trouver quelqu'un, avec ta tête de patate ! Plusieurs garçons que je connais sont jaloux de moi parce que je suis toujours avec toi, je suis sûre qu'ils ne diraient pas non à une petite soirée en tête à tête. »
Elle rit, mais un peu, car ses yeux se perdirent dans le vide pendant une seconde qui lui sembla éternelle. Avait-elle rêvé cette déception chez son ami lorsqu’elle avait annoncé qu’elle ne pourrait pas sortir avec lui, ou avait-il vraiment lutté contre pour replacer cette joie de vivre ? Et si ce jeune homme était vraiment amoureux de la pâtissière, ne risquait-elle pas de le perdre ? Une bataille intérieure se déroula dans le cerveau de Lif, comment devait-elle réagir ? Devrait-elle essayer de se forcer à être avec lui pour ne pas le perdre ? Lui briser le cœur ? Elle secoua la tête, ce débat, elle se l’était déjà posé aujourd’hui, et ne souhaitait pas le faire à nouveau, trop douloureux, trop bizarre, comment avait-elle réussi à séduire un garçon si honnête ? Enfin, après, elle se faisait surement des films !

C’est dans cette pensée réconfortant que Lif se réfugia. Elle ne voulait pas entrer dans une quelconque relation plus proche qu’amicale avec Kieran. Elle annonça un autre test à venir qui, si échoué, coûterait un an sans pâtisseries au rouquin, la réaction de ce dernier fit littéralement exploser Lif de rire :
« HEY NAN YA PAS MOYEN ! Je peux pas me passer de ça pendant UN AN ! TU VEUX ME RETROUVER MORT DANS UN COIN DE RUELLE ?! »
« Relax ! Je rigole ! Si je fais ça tu vas venir me cambrioler la boutique, et j’ai aucune intention de te voir crevé et à moitié bouffé par un rat ! »
Lif regretta ses paroles, le garçon lui avait déjà raconté la mort de son père, qu’il avait retrouvé à moitié mangé par son dragon acolyte…Elle n’y avait pas pensé avant de dire cette boutade et s’en sentit coupable.
Son camarade l’invita à prendre un dessert ou à l’accompagner chez elle, la petite brune répondit :
« Le dessert ça va aller, je vais rentrer chez moi je pense. Je te paye je repas, après tout c’est moi qui t’ai embarqué ici ! »
Elle prit la laisse de Heka qui avait enfourné l’os à moelle dans sa gueule et se mit à marcher vers l’intérieure, arrivant à un comptoir derrière lequel se trouvait leur serveur qui sourit, prit l’argent requis, et rendit la monnaie, il ajouta :
« Vous n’être vraiment pas en couple avec ce garçon ? »
Surprise par la question, Lif répondit un peu violement :
« Non ! Pourquoi tout le monde pense ça c’est pas vrai ma parole ! J’arrive même pas à lui faire un bisou sur la joue à ce garçon ! Et Honnêtement, est-ce qu'il a l'air amoureux de moi? »
L'homme ne répondit pas à cette question mais enchaîna:
« D’accord, d’accord ! C’est juste pour savoir, vous semblez très proches ! »
La pâtissière sourit doucement :
« C’est mon meilleur ami, c’est tout, rien de plus. Bonne journée ! »
Elle alla rejoindre Kieran d’un pas léger tout en souriant, elle s’arrêta, se souvenant d’une phrase de l’illustrateur. Elle dit tout en se dirigeant vers la sortie :
« Attend, t’as des potes qui espère que j’atterrisse dans leur lit ? Comment ça se fait ! J’arrive pas à piger ce que j’ai de spécial franchement ! J’ai un sal caractère et je pue la transpiration la moitié du temps, je m’habille comme un clodo quand je suis chez moi, je me maquille pas, je me coiffe à l’arrache, j’ai une barrette œuf au plat dans les cheveux, j’ai pas beaucoup de poitrine, je parle de manière super vulgaire, je pige vraiment pas ce que les mecs ont comme problème ! »


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eyjan-dreka.forumactif.fr
Kieran Séamus
♫ Agueudeubeu ♪
avatar

Masculin Messages : 132
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge: 22 ans !
Acolyte de...: PERSONNE ! HAHAHA
Relations:

MessageSujet: Re: Perchés comme un chamois dans la montagne ... [Pv Lif] ►Terminé◄   Ven 3 Aoû - 0:50


® Code by Lif

Perchés comme un chamois dans la montagne ... Partie 7 / Fin:

♣Aller on rentre♣

Kieran eu soudainement une idée pour sa bande dessinée. Il se dessinait la scène en tête, l'air pensif. Lorsqu'il travaille, il a toujours l'air un peu plus sérieux, plus adulte. Chaque coup de crayon a un but, le dessin est vraiment quelque chose qui l'amuse beaucoup. Même si sa phase préférée est la création, il adore colorer ses dessins aux crayons, pour faire des illustrations collector ou sur commande. Je pense que son métier est défini pour lui, et qu'il ne pourrait en exercer un autre.
Oh mais, de quoi ils parlaient avant les deux nouilles ? Ah oui, de pâtisseries. Clamant qu'il ne pourrait pas survivre, il ne se tût que lorsque Lif lui dit :
« Relax ! Je rigole ! Si je fais ça tu vas venir me cambrioler la boutique, et j’ai aucune intention de te voir crevé et à moitié bouffé par un rat ! »
Comme vous le savez peut-être, le père du rouquin est mort, décédé lors d'une chute mortelle, il a commencé à pourrir sur la rive. Son acolyte a perdu la raison, et l'a dévoré presque entièrement. Malgré tout, en ce moment même, le jeune homme était assez occupé niveau pensées, et ne remarqua pas le semblant d'allusion dans la phrase de son amie. Il proposa à la pâtissière de la raccompagner, avec le sourire bien sûr, n'ayant absolument rien remarqué, pas même l'air interdit de Lif.
« Le dessert ça va aller, je vais rentrer chez moi je pense. Je te paye le repas, après tout c’est moi qui t’ai embarqué ici ! »
« Wow, merci pour le repas poulette ! » lui répondit-il l'air un peu étonné.

Kieran s'empara de sa guitare et la passa derrière son dos, la cognant maladroitement contre la chaise. Il s'excusa machinalement, pour la chaise comme pour son instrument, et choppa son crayon de papier qui était sur la table avant de la passer derrière son oreille avec un enthousiasme inconnu. Ça lui arrive des fois, d'être heureux pour rien. Il suivit son amie à l'intérieur et attendit qu'elle règle la note. Le serveur demanda à la brunette si elle et Kieran n'étaient vraiment pas en couple. Le rouquin passa d'une couleur de teint normale à écarlate et se mit lentement mais sûrement dos à Lif, espérant retrouver une couleur plus naturelle. Pourquoi il fallait que ses joues se tapent des délires aléatoires ? Elles restaient normales parfois ! Il se prit la tête entre les mains et soupira longuement, essayant de baisser la température de son visage.
La jeune femme revenait vers lui joyeusement, mais elle s'arrêta lorsqu'elle fut à côté de lui et lui dit, alors qu'il essayait de ne pas trop la regarder.
« Attends, t’as des potes qui espèrent que j’atterrisse dans leur lit ? Comment ça se fait ! J’arrive pas à piger ce que j’ai de spécial franchement ! J’ai un sale caractère et je pue la transpiration la moitié du temps, je m’habille comme un clodo quand je suis chez moi, je me maquille pas, je me coiffe à l’arrache, j’ai une barrette œuf au plat dans les cheveux, j’ai pas beaucoup de poitrine, je parle de manière super vulgaire, je pige vraiment pas ce que les mecs ont comme problème ! »
Kieran inspira a fond pour calmer les battements de son cœur et reprit une expression normale en s'adressant à la jeune pâtissière.
« Ben je sais pas moi, ils te trouvent jolie. Franchement t'es pas désagréable à regarder, et puis t'es amusante, je passe de réels bons moments avec toi, enfin ça mes potes ne savent pas ce que ça fait, mais bref. »

Le grand rouquin lui lança un immense sourire exprimant le plus possible sa joie. Il prit la main droite de son amie et l'entraîna hors du restaurant. Tout en courant il se tourna vers elle et lui dit d'une voix enjouée :
« Aller on rentre maintenant, je te montrerais quelques accords de guitare ! »


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eyjan-dreka.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perchés comme un chamois dans la montagne ... [Pv Lif] ►Terminé◄   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perchés comme un chamois dans la montagne ... [Pv Lif] ►Terminé◄
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TERMINE - Comme un poisson dans l'eau & avec une sirène
» Hercules ~ Comme un pingouin dans le désert
» Julian - Comme un poisson dans l'eau ^^
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» Rien ne se passe jamais comme on l'a prévu [PV : Aki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eyjan Dreka Rpg :: L'île :: Gréine :: Commerces :: Au Chamois Perché-
Sauter vers: