Entrez dans une ile où dragon et humains vivent en harmonie.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Plus ardent que le feu lui même, Aegnis l'incendie azur.

Aller en bas 
AuteurMessage
Aegnis
♠ Feu Apocalyptique ♠
avatar

Masculin Messages : 7
Date d'inscription : 06/08/2012

MessageSujet: Plus ardent que le feu lui même, Aegnis l'incendie azur.   Lun 6 Aoû - 17:12





AEGNIS

CARTE
D’IDENTITE




Nom : Lignée "d'AuReL"

Prénom : Aegnis

Surnom :Ignis pour les intimes, plus connu sous le nom de « L’incendie azur »

Age : 43ans

Sexe : Mâle

Race : Lasair Spitter

Type de dragon : Grand dragon écailleux et ailé.

Statut : Sauvage

Point fort : Ses flammes bleues bien plus ardentes que les traditionnelles flammes ainsi que ses ailes et sa queue fort tranchantes.

Faiblesse : L’eau, son ventre et les espaces trop fermés ou bien peuplés.

Point physique distinctif : Contrairement à certains dragons de son espèces, les marques sur ses écailles ne sont pas chatoyantes, mais d’un bleu froid.


Taille : 8m au total, du bout du museau à la queue. Ses ailes mesures chacune 3m50, tandis que sa queue fait 4m50, ce qui lui laisse une envergure de 3m50 sans cet attribut. 2m30 de hauteur.

DESCRIPTION
PHYSIQUE






Il est difficile, pour nous, humain de décrire parfaitement un dragon. En effet, l’on peut d’écrire la couleur de ses écailles, de sa fourrure ou encore de ses plumes, on peut décrire son envergure, voir s’il a des cicatrices et d’autre petites singularités, mais c’est tout, enfin presque. Pourriez-vous comparer un chat à un chat ? Même espèces, même couleur et par la même occasion, même fourrure, sans aucune marque symbolique. La réponse est simple : non. C’est donc pour cela, que l’on va prendre le point de vue d’un dragon pour décrire se majestueux, ou devrais-je dire, disgracieux, tout dépend du point de vue, dragon.

Sa tête est bien trop ronde pour sa mâchoire inférieure pointue, ses yeux quant-à eux ont l’air bien trop innocents pour un dragon aimant cet élément dévastateur qu’est le feu. La forme reptilienne de la pupille et la rétine jaunie depuis toujours ne font aucunement peur par la faute de la forme bien ronde de l’œil par lui-même. Quand il ouvre son immense gueule, l’on peut voir que ses dents blanches sont parfaitement alignées, mais l’on trouve également une langue, qui contre toute attentes, n’est ni fourchue, ni même pointue et longue, cette dernière se rapproche plus de celle de l’humain, en plus imposante et râpeuse. Aucune corne n’orne sa tête… enfin si l’on peut nommer cela des cornes. Trône donc sur le haut de son crâne du cartilage recouvert d’écaille faisant penser à la lame d’une imposante épée.

Ce dragon est recouvert de noir, en faisant abstraction de son ventre qui n’arbore aucune écaille, mais une peau blanche vulnérable. Outre cela, ses écailles noires sont recouvertes de stigmates bleues roi aux dessins bien plus qu’étranges, formant des demi-cercles et parfois des vagues. Ce sont de ses dernières que les flammes bleues et ardentes sortent. Quand il est énervé, ont remarque une légère couche de flamme danser sur ses marques tandis qu’une épaisse fumée sort de ses naseaux. Ses ailes, qui sont d’une grande envergure, sont également recouvertes d’écailles, mais ses dernières sont légèrement surélevées, leur donnant l’air d’être des plumes. Elles sont également extrêmement coupantes, lui permettant de se frayer un chemin dans les bois, coupant les branches sur sa route. Il possède également une imposante musculature que l’on peut remarquer sur son torse et son dos. Enfin sa queue ne se termine pas en pointe normal, comme la plus par des dragons, mais tel le diable cette dernière se termine en pointe de flèche, imposante et tranchante.

Pour finir, ses pattes –Sii pour les pattes avant et Saa pour les pattes arrières- sont une sorte de croisement de serre et de main, terminé par de longues griffes noires. Ceci lui permet de facilement manipuler des objets contrairement à certain dragon qui ont des pattes bien moins articulées.






DESCRIPTION
MORALE






Pour commencer, ce qu’il faut savoir, c’est que ce dragon n’a pas un caractère facile à vivre, il est sauvage, ce n’est pas pour rien. Je souhaite donc bonne chance à ceux qui voudront en faire leur acolyte. C’est un Lasair Spitter et cette race lui convient tout à fait, il a un tempérament de feu et c’est une vraie tête brûlée.

Dit comme cela, vous vous imaginez plutôt un dragon surexcité qui crache du feu partout et à tout bout de champ… Vous vous fourvoyez grandement en fait ! Non, voyons, si ce dragon ce comportait comme ça, ça serait horrible. Il est bien plus mature que cela. En fait il est très calme même. Asocial, certes, mais calme. Il ne supporte pas que l’on s’approche trop de lui et si jamais une pauvre âme perdue s’y tente, il se montrera froid, voir même agressif. A vrai dire, c’est plus une sorte de coquille, qu’autre chose. Il a beau être intouchable, immense, pratiquement invulnérable, il est cependant facilement blessé. Non pas physiquement, mais psychologiquement parlant. Depuis CE jours, il déprime, préférant la solitude pour apaiser son esprit torturé qu’un soutient quelconque qui un de ces jours, partira.

Cependant, si jamais vous arrivez à brisez sa seconde coquille, qui, entre-nous, doit être bien plus bouillante que sa première, il pourra peut être se montrer affectueux et attentionné envers vous et seulement vous, que vous soyez humain ou dragon. Mais, oui, il y a toujours un « mais », ceci n’est que l’envers des décors, car comme on dit « c’est pour le meilleur ET pour le pire ». Oui, pour le pire, car il se montrera d’une jalousie maladive avec vous. Vous serez à lui comme il sera à vous, alors pas question d’aller voir ailleurs et pour ça il usera de tous les moyens qui lui tombe sous la patte.

Maintenant, vous devez vous demander pourquoi je vous avez dit qu’il avait un tempérament de feu et que c’était une tête brûlée, pas vrai ? Hé bien, l’un n’empêche pas l’autre, car bien qu’il soit d’un nature calme, ce dragon adore se battre, simple chamaillerie ou un combat à mort, ça l’importe peu. Coups de griffe, morsures, brûlures, tant qu’il sent l’adrénaline parcourir ses veines, il est heureux. C’est aussi une vraie tête brûlée, car quand il à une chose en tête, personne ne peux lui faire oublier et il sera prêt à tout pour la réaliser. Par exemple, n’essayez jamais de lui faire prendre un bain, il vous crachera son foua (liquide sécrété par la poche à feu) sur vous. Chose qu’il ne fait que lorsqu’il est dans une colère noire.

Il n’a pas peur de l’eau… en petite quantité, bien sûr. Avec sa chaleur corporelle, il peut la faire s’évaporer facilement. C’est jusque que cette sensation… cette chose qui s’infiltre entre ses écailles… ça l’horripile à plus haut point. Mais ne parlons pas de l’eau quand elle est en grande quantité, là c’est une toute autre histoire.

Outre l’eau, la seule chose qui peut facilement le mettre hors de lui… ce sont les braconniers. Dès que des chasseurs de dragon passent dans son champ de vision, il les piste, les suivants avec un regard noir, se retenant de se jeter sur eux pour en finir, on ne sait jamais si leur intentions sont bonne, c’est déjà arrivé une fois qu’il y est des braconniers parmi leur rang, alors autant se méfier.

Enfin, bien sûr, il apprécie également beaucoup de chose, comme un bon gros morceau de viande grillez. Cependant il a des goûts difficile, il déteste le poisson, il n’hésitera pas à le régurgiter, tout son foua avec. Il raffole également de quelques minerais, rare ou non, sont organisme les digèrent très bien. Pour finir il aime beaucoup les joutes verbales, non pas les disputes, mais vous savez, quand on lance des petites pique pour essayer d’agacer l’autre, un grand jeu de patience. Et ça, il en a de la patience.






HISTOIRE





Milieu Août 711, volcan Iptmuk

Il a commencé à percer sa coquille, durant ce temps aride, alors que la température était à son apogée près du volcan où ses parents avaient décidé de faire leur nid. Poussant l’épaisse protection de son museau rond dépourvu de corne. Il peinait, mais il y arrivé, déchirant les morceaux de ses pattes déjà puissantes pour son âge. Il fût le premier à sortir, en effet il y avait un deuxième œuf, son frère, qu’il n’avait jamais vu mais dont il connaissait l’existence depuis toujours. Ce dernier mis plus d’une heure à sortir alors que lui il avait déjà commencé à s’empiffrer de ce que leur mère leur avait gentiment prémâché. Une fois séparé de la coquille, il le rejoint le détaillant sur toutes les coutures tandis que ce dernier se débâtait encore avec le cordon qui le reliait à l’œuf. Il était comme lui, outre sa mâchoire supérieure qui était plus pointue, surmontée d’une corne et de ses stigmate orangée. Il avait également la rétine de ses yeux verte, alors que lui avait hérité de jaunes. Et une fois son jeune frère totalement dépêtré des débris d’œuf, il lui sauta dessus, pour un combat à la loyal entre dragonnet jusqu’à ce que leur mère attentionné les séparent… Tout cela avait si bien commencé.

Début Juillet 716, volcan Iptmuk

Leur père venait les voir à chaque fois que la lune était remplie et restait toujours pour une durée indéterminée. Il apporté à chaque fois de quoi nourrir sa petite famille, dont il était fier, il n’arrêté pas de le répéter. Mais ce jour-là n’était pas un jour comme les autres, alors qu’ils commençaient à peine à bien s’exprimer et bien courir sur leurs quatre pattes, ils allaient apprendre à voler. Mère leur avait déjà donné des conseils, à eux qui adoré voir Père se surélevé du sol en un seul battement d’ailes. Ils étaient donc devant le précipice, les arbres de la forêt Soltar loin en dessous. Il fût difficile pour eux de se jeter, et ce fût donc père qui les poussa d’un léger coup de queue tandis qu’ils étaient entrain de vivement protester. Ils tombaient à pic vers le bas, vers ces arbres qui pouvaient facilement les transpercer. Mais l’instinct fût plus fort et ils battirent des ailes du mieux qu’ils pouvaient avec leurs faibles muscles. Contre toute attente, malgré leur poids certain et leur faiblesse, ils prenaient de la hauteur, porté par les courant ascendants et ils poussèrent de joyeux prrums (vrombissement pour exprimer la satisfaction) tout en se dirigeant maladroitement vers leur père qui les fixait avec un air attendrit.

Fin Septembre 737, montagne Egnut

Ils savaient désormais parfaitement bien parler et voler, ils avaient également appris à chasser de petites proies seuls et un chamois à deux. Ces deux frères étaient inséparables, malgré leurs quelques querelles fraternelles habituelles. Nombreux jeunes dragons peuplaient l’île, mais ils s’en désintéressé au plus haut point préférant rester ensemble. Puis un jour, leurs parents décidèrent de quitter leur niché, afin qu’eux aussi trouvent un acolyte, comme leur père. Malheureusement, leur premiers contacte avec l’homme n’était pas vraiment celui attendu…

Cela fait déjà plusieurs mois que l’île à accueilli à bras ouvert la vermine, sans ce douter de rien. Et en plus leur permettre de rejoindre les chasseurs de dragon ! Non mais c’était faire rentrer le loup dans la bergerie en lui disant « toutes ces jolies brebis bien charnues vous sont généreusement offertes monsieur le loup, faites vous donc péter la pense ! ». Ces braconniers depuis on tué plus d’une dizaine de dragons sauvages, en harmonie avec l’homme et la nature, cherchant désespérément un acolyte. Mais leur plus grande erreur fût de tuer Père.

Un famille de dragons, deux petits, une femelle et un mâle absent, c’était leur offrir le cœur de ces dragons sur un plateau d’argent. Ils n’allaient donc pas s’en priver tient donc ! Ce fût son jeune frère qui fût visé en premier, une balle en pleine tête, ses écailles encore fragiles avaient facilement explosées à l’impacte de la balle. Mère n’avait rien vu venir et lui, il se précipita vers son frère agonisant tandis qu’elle s’apprêta à attaquer. Manque de chance, tout était prévu et ils lui plantèrent cet arpon en pleine poitrine alors qu’elle lâcha un dernier rugissement. Lui, il bougeait pas, se cachant derrière la carcasse de Mère, à l’abri. S’il pouvait pleurer, il l’aurait fait, mais il ne pouvait pas, son cœur battait alors rapidement, remplis de désespoir alors que tous ses membres tremblaient. Il entendait des pas s’approcher, ceux des braconniers ou bien… ? Il cracha alors le peu de foua qu’il avait devant lui, allumant un léger feu bleuté, qui se transforma en un vrai incendie rougeâtre quand un puissant rugissement retentit. Père arrivait ! Mais ces braconniers… Encore armés de harpons, lui tirèrent dans ses puissantes ailes, le faisant descendre. Père se débâtit comme un beau diable tandis qu’ils lui tiraient dessus, mais ses écailles étaient bien plus épaisse de celles de ses fils, les balles rebondirent donc dessus tandis qu’il avançait avec peine. Une balle s’enfonça dans son torse, le sang jaillit. Il décocha un coup de griffe, une bourrasque de flammes, s’en était fini des braconniers. Cela avait était si simple de ce débarrasser d’eux alors pourquoi ?

Toute la scène c’était passé sous les yeux apeurés du jeune acolyte de père qui se dirigea précipitamment vers son dragon agonisant, l’obligeant lui, son fils à reculer par crainte. Le dernier battement de cœur de son père raisonna longuement dans ses oreilles tandis qu’il reculait petit à petit. L’ancien acolyte l’accostant, les yeux brouillés de larmes. Lui, maintenant terrifié par ces bipède, s’enfuis au plus profond de cette montagne forestière.


Début Août 754, montagne Egnut

C’était désormais un fier et puissant dragon en fin d’adolescence, habitant une grotte pittoresque qui cependant l’abritait bien assez durant les intempéries. Sa peur des humains avait totalement disparue, mais il n’avait aucune envie d’avoir d’acolyte, ni même de compagne ou d’ami. Il était devenu un solitaire, mais il se demandait encore si quelqu’un allait pouvoir le sauver, brisant à sa place sa nouvelle coquille qu’il s’était construit au fil des années.






LE MONSTRE
DERRIERE L'ECRAN








Pseudo : You can call me Saku 8D

Age : 15ans

Comment avez-vous découvert le forum ? Via Top site ^^

Pourquoi l’avez-vous choisi ? Parce que premièrement les dragons sont une passion, de plus j'aime beaucoup le contexte et le design du fow' ^^

Une remarque? Aucune.

Un dernier mot? Hmm... hé bien, pour ceux qui ont lu "Dragon" de E.E Knight, vous remarquerez que je m'en suis inspiré, surtout pour les expressions.

Avez-vous lu le contexte et le règlement ?

Prouvez-le !
Bon ! By le roux ~

Provenance de votre avatar : Acnologia [Manga : Fairy tail] pour le dragon et... Konata [Manga : Lucky star] pour me représenter moi xD




Dernière édition par Aegnis le Mar 7 Aoû - 0:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lif Eiksonn
Admin
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge:
Acolyte de...: personne pour le moment
Relations:

MessageSujet: Re: Plus ardent que le feu lui même, Aegnis l'incendie azur.   Lun 6 Aoû - 17:33

Bienvenue à toi! Je laisse à ma collègue le soin de s'occuper de ta fiche, j'ai pas vraiment le temps, je te souhaite déjà la bienvenue =D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eyjan-dreka.forumactif.fr
Luna E. Rowling

avatar

Féminin Messages : 12
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Ça te regarde ?

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Acolyte de...: Personne...
Relations:

MessageSujet: Re: Plus ardent que le feu lui même, Aegnis l'incendie azur.   Lun 6 Aoû - 19:39

Bienvenue. Et bonne continuation, amuse toi bien ensuite parmis nous =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegnis
♠ Feu Apocalyptique ♠
avatar

Masculin Messages : 7
Date d'inscription : 06/08/2012

MessageSujet: Re: Plus ardent que le feu lui même, Aegnis l'incendie azur.   Lun 6 Aoû - 20:07

Et bien, déjà merci à vous deux pour votre accueil ^^ Et j'espère bien m'amuser à vos côtés en tout cas =)
La caractère est bouclé, il ne me manque plus qu'à faire l'histoire, j'aurais sûrement fini demain, voir après demain au plus tard. Sur ce, bonne journée/bonne soirée. =)
Hm... Par contre pour l'histoire, j'aimerais savoir si je peux conter qu'il y a plusieurs années, des braconniers se sont introduit dans les chasseurs de dragon, chassant des dragons innocents ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran Séamus
♫ Agueudeubeu ♪
avatar

Masculin Messages : 132
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge: 22 ans !
Acolyte de...: PERSONNE ! HAHAHA
Relations:

MessageSujet: Re: Plus ardent que le feu lui même, Aegnis l'incendie azur.   Lun 6 Aoû - 21:29

Bienvenue !
Je me disais bien avoir déjà vu ce dragon quelque part, le gros dragon devant mes pages de chapitres de FT en ligne :D
Bref, je suis très heureuse de recevoir un nouveau membre, comme d'habitude je le dis à tous le monde, si tu connais quelqu'un qui pourrait aimer le forum, n'hésite pas à en parler, bref bref bref je vais lire tout ça.
Les braconniers ... Hum, je suppose qu'on peut dire oui. Ils faut par contre qu'ils ne soient pas encore en activité / en vie à ce jour ! Et peut-être que ça serait plus logique qu'ils ne soient pas nés sur l'île. Genre des gens qui seraient venus et "oh des dragons, aller on braconne !"
Fin voilà j'espère que tu as compris xD
Bonne continuation !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eyjan-dreka.forumactif.fr/
Aegnis
♠ Feu Apocalyptique ♠
avatar

Masculin Messages : 7
Date d'inscription : 06/08/2012

MessageSujet: Re: Plus ardent que le feu lui même, Aegnis l'incendie azur.   Mar 7 Aoû - 0:14

Merci également ^^
J'hésitait entre lui et un des wyvern de Monster Hunter, mais bon, je ne regrette pas mon choix, Acnologia m'inspire plus =)
Autrement, j'en parlerais à mes connaissance, mais dur, puisque je me bat déjà pour qu'elles fasse du RP tout court -je suis entourée d’illettrées en faite xD- Enfin, assez de racontage de life comme ça x)

J'ai fini l'histoire plutôt que prévue, j'espère qu'elle convient en tout cas, j'ai arrangé au mieux (bien que c'était mon idée de départ en fait xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran Séamus
♫ Agueudeubeu ♪
avatar

Masculin Messages : 132
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge: 22 ans !
Acolyte de...: PERSONNE ! HAHAHA
Relations:

MessageSujet: Re: Plus ardent que le feu lui même, Aegnis l'incendie azur.   Mar 7 Aoû - 8:55

Bouh bouh bouuuh ! Je te valide, t'ajoute au registre et le bordel, verrouillage de fiche :3
Maintenant, tu n'as plus qu'a faire sa fiche de liens ! Même si j'ai cru comprendre que ton dragon était seul. 'Fin bon comme ça elle sera faite pour plus tard :D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eyjan-dreka.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plus ardent que le feu lui même, Aegnis l'incendie azur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus ardent que le feu lui même, Aegnis l'incendie azur.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corps ardent, esprit bouillonnant ! [En pause]
» Rouge Ardent, Écarlate Sanglant
» Armumagma/Corps Ardent
» [Terminée] Charbon Ardent - "Le mensonge blessera toujours moins que la vérité"
» Hiken (poing ardent)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eyjan Dreka Rpg :: Administration :: Enregistrement :: Présentation des Dragons :: Fiches Validées-
Sauter vers: